Le pistolet pour embosser à chaud

Publié le par Claire

Le pistolet pour embosser à chaud

Ouah super mon nouveau joujou le pistolet à air chaud pour embosser!!

D'abord merci à mes parents et à ma soeur qui mon offert une carte cadeaux Cultura pour mon anniversaire qui m'a permis de m'acheter mon nouveau jouet, que je ne me serai pas acheté autement.

Donc voila je ne connaissais pas bien car je ne m'y étais jamais vraiment intéressée !

Mais pour le coup après l'avoir essayé je l'ai adoptée !! le rendu est vraiment génial !

Si vous ne connaissez pas, le principe de l'embossage est de créer un motif en relief.

Il y a 2 sortes d'embossage :

- à chaud : que je vais développer

- à froid : que l'on peut faire grâce à des classeur de gaufrage! voir mon article sur la Fuse.

J'ai donc acheté un kit contenant le pistolet (qui n'a rien d'un pistolet d’ailleurs!!), un mimi encreur et un stylo encreur 2 faces (fine et épaisse)

L'embossage comment ça marche?? Le principe est d'encrer votre support (verre, bois, mosaïque, résine, papier, carton, ...) sur un tampon avec l'encreur Topboss ou dessiner un motif à main levé grâce au feutre à embosser. Saupoudrez le motif (encore humide) de poudre à embosser. Tapotez votre support afin de retirer le surplus. Procédez à cette opération sur une feuille, cela vous permettre de récupérer le reste de poudre dans son pot.

Chauffez la surface de votre motif ainsi poudrée avec le pistolet à air chaud. La chaleur va alors faire fondre et gonfler la poudre, la fixer et ainsi donner du relief à votre motif!

Le résultat est stupéfiant, les poudres que j'ai acheté, l'argent et l'or donne un super rendu métal et le transparent pailleté donne un super rendu identique aux papiers Glitter.

Je précise que je débute donc la technique est loin d'être parfaite!!

Pour ceux que ça intéresse, le kit est à 21,09 € (Marque ARTEMIO) j'ai rajouté les poudres :

- Le Transparent pailleté à 5.49€

- Les lots de 2 poudres (or/blanc et argent/blanc) à 2.19 € l'unité

Mes 3 premiers essais

Mes 3 premiers essais

Commenter cet article